Début de l'interrogatoire des accusés du coup d'Etat de 2015 au Burkina

Au Burkina Faso, après plusieurs mois de débat sur les procédures, le procès du coup d'état du 16 septembre 2015 est entré dans le vif du sujet. L'interrogatoire des accusés a commencé, vendredi 29 juin, et c'est le sergent-chef Mohamed Lawoko Zerbo qui était le premier à se présenter à la barre.



Photo: fasozine

Djibril Bassolé, l'un des principaux accusé à la barre

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde