Le nouveau code électoral ne fait pas l'unanimité au Burkina Faso

Au Burkina Faso, les députés ont adopté un nouveau code électoral. Un document qui servira pour les prochaines élections prévues pour 2020. Mais l'opposition crie à l'exclusion, car elle trouve restrictifs les documents nécessaires pour le recensement des millions de Burkinabè vivant à l'extérieur, surtout ceux résidents en Côte d'Ivoire voisine. Pour l'opposition, il s'agit d'un «recul grave» pour la démocratie alors que le parti au pouvoir salue lui une avancée démocratique.

Photo: fasozine

Les députés burkinabé à l'assemblée nationale

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Suivez AllAfrica

  • Devenez un fan sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Newsstand
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica

A La Une: Burkina Faso

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.