Le nouveau code électoral ne fait pas l'unanimité au Burkina Faso

Au Burkina Faso, les députés ont adopté un nouveau code électoral. Un document qui servira pour les prochaines élections prévues pour 2020. Mais l'opposition crie à l'exclusion, car elle trouve restrictifs les documents nécessaires pour le recensement des millions de Burkinabè vivant à l'extérieur, surtout ceux résidents en Côte d'Ivoire voisine. Pour l'opposition, il s'agit d'un «recul grave» pour la démocratie alors que le parti au pouvoir salue lui une avancée démocratique.



Photo: fasozine

Les députés burkinabé à l'assemblée nationale