Couvre-feu à Bamenda au Cameroun après de nouvelles violences

La ville de Bamenda a été coupée pendant des heures du reste pays par des hommes armés dans la nuit de samedi à dimanche. Les assaillants dont certains brandissaient le drapeau de l'Ambazonie, s'en sont pris à des bus de transport, tuant un chauffeur et faisant de nombreux otages. L'armée a rétabli la circulation dimanche à la mi-journée. La région est depuis lors et jusqu'à nouvel ordre, sous couvre-feu.



Photo: facebook

Des manifestants utilisant la catapulte contre la police à Bamenda.

  • Cameroun:  La guerre secrète dans le pays

    Deutsche Welle, 10 Septembre 2018

    A moins d'un mois de l'élection présidentielle, le bilan humain de la crise qui menace de se transformer en guerre civile reste mal connu. Près de 200.000… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde