Couvre-feu à Bamenda au Cameroun après de nouvelles violences

La ville de Bamenda a été coupée pendant des heures du reste pays par des hommes armés dans la nuit de samedi à dimanche. Les assaillants dont certains brandissaient le drapeau de l'Ambazonie, s'en sont pris à des bus de transport, tuant un chauffeur et faisant de nombreux otages. L'armée a rétabli la circulation dimanche à la mi-journée. La région est depuis lors et jusqu'à nouvel ordre, sous couvre-feu.

Photo: facebook

Des manifestants utilisant la catapulte contre la police à Bamenda.

  • Cameroun:   La guerre secrète dans le pays

    Deutsche Welle, 10 Septembre 2018

    A moins d'un mois de l'élection présidentielle, le bilan humain de la crise qui menace de se transformer en guerre civile reste mal connu. Près de 200.000… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.