Algérie - Commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris

Le président français, Emmanuel Macron, a affirmé mercredi que la République française "doit regarder en face" le massacre des Algériens à Paris et sa banlieue le 17 octobre 1961. "Le 17 octobre 1961 fut le jour d'une répression violente de manifestants algériens", a reconnu le président français dans un tweet, soulignant que "la République doit regarder en face ce passé récent et encore brulant".



Photo: APS

Un recueillement a été observé mercredi sur le pont Saint-Michel à Paris à la mémoire des victimes algériennes du massacre du 17 octobre 1961 perpétré par la police française à Paris et sa banlieue.