50 000 Congolais expulsés d'Angola bloqués au poste-frontière de Kamako

Au moins 50 000 personnes se trouvent actuellement bloquées et sans ressources dans les environs de la ville frontière de Kamako (Province du Kasaï, République démocratique du Congo) après avoir été expulsés d'Angola. C'est ce que rapporte le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans un communiqué publié mercredi 31 octobre 2018.

 



Réfugiés congolais

Focus Sur