Campagne électorale violemment réprimée en RDC

Les forces de sécurité gouvernementales à travers la République démocratique du Congo ont dispersé par la force des rassemblements de campagne de l'opposition avant les élections nationales du 23 décembre 2018. Les forces de sécurité ont tué au moins 7 partisans de l'opposition, blessé plus de 50 personnes, et en ont arbitrairement arrêté un grand nombre d'autres, du 9 au 13 décembre.

Des véhicules calcinés dans un entrepôt de la Commission électorale nationale indépendante à Kinshasa, jeudi 13 décembre 2018. Capture d’écran Youtube