Bilan meurtrier après l'attaque d'un complexe hôtelier à Nairobi

Au Kenya, la police assure que l'assaut des forces de l'ordre est désormais terminé à Nairobi, plus de 20 heures après que des rebelles islamistes shebabs ont attaqué un complexe hôtelier. Le président Uhuru Kenyatta a affirmé que tous les terroristes ont été éliminés. Le chef de l'Etat dit aussi que l'attaque a fait 14 morts, et un nombre encore indéterminé de blessés. Plus de 700 civils ont dû être évacués.

 

Des agents de sécurité ont été déployés dans les Westlands, à Nairobi, à la suite d'une explosion et de coups de feu signalés à l'hôtel DusitD2 le 15 janvier 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Suivez AllAfrica

  • Devenez un fan sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Newsstand
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica
à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.