Les démissions s'enchaînent au sein du nouveau gouvernement en RCA

En Centrafrique, le nouveau gouvernement nommé dimanche est loin de faire l'unanimité. Ce cabinet ministériel était pourtant voulu par les accords de paix de Khartoum signés à Bangui le 6 février dernier qui prévoyaient en effet la formation d'un nouveau gouvernement inclusif. Mais depuis deux jours, les démissions s'enchaînent.

L'insécurité reste une préoccupation majeure.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde