Malgré l'échec des discussions, les manifestants soudanais restent motivés

Les pourparlers entre militaires soudanais et leaders de la contestation se sont achevés dans la nuit de lundi à mardi sans qu'un accord soit trouvé. Plus d'un mois après la chute de l'ex-président Omar el-Béchir, les deux parties tentent de s'entendre sur un gouvernement de transition qui mènera le pays jusqu'aux prochaines élections. Pour l'instant, c'est l'impasse et parmi les manifestants c'est la déception.

Depuis la mi-décembre, les manifestants sont descendus dans les rues de villes et villages du pays pour protester contre les hausses de prix et demander au président Omar al-Bashir, au pouvoir depuis 29 ans, de se retirer. Les manifestations ont commencé à Atbara et se sont étendues à d'autres villes, notamment Gedarif, Wad Madani, Port-Soudan, Dongola, El Obeid, El Fasher, Khartoum et Omdurman.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde