Une centaine de morts dans l'attaque d'un village dogon au Mali

Des hommes armés ont tué au moins 95 personnes et 19 autres sont portées disparues, au Centre du Mali, dans le village dogon de Sobame Da, près de la ville de Sangha (région de Mopti), dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin 2019. Même si l'attaque n'a pas encore été revendiquée, un communiqué du gouvernement malien évoque l'œuvre d'hommes armés « soupçonnés d'être des terroristes ».

Village traditionnel dogon, au centre du Mali.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde