La filiale locale de l'EI au Mozambique ravage deux villes du nord

Après des mois à massacrer des civils dans le nord du Mozambique, la filiale locale du groupe État islamique a franchi une nouvelle étape la semaine dernière : la prise de deux villes, sans grandes difficultés. Ce mouvement inquiète les autorités, qui ne semblent pas parvenir à enrayer un cycle de violences qui s'accentue depuis 2017.

(Photo d'archives) - Un soldat de l'armée mozambicaine inspecte un bâtiment détruit lors d'une attaque de nuit par un groupe islamiste armé présumé dans le village de Chicuaia Velha, district de Nangade, le 23 novembre 2018.

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.