France-Rwanda - Balladur conteste les conclusions du rapport Duclert

Dans un entretien exclusif accordé à RFI et France 24, l'ancien Premier ministre français Édouard Balladur affirme qu'il n'est « pas du tout d'accord » avec les conclusions du rapport remis le 26 mars dernier par l'historien Vincent Duclert sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994 - un rapport selon lequel Paris porte des « responsabilités lourdes et accablantes ». Il s'insurge contre le fait que la France soit accusée, alors qu'aucun pays ni l'ONU n'est intervenu pour empêcher les massacres.

Edouard Balladur, , est un haut fonctionnaire et homme d'État français. Il est Premier ministre du 29 mars 1993 au 17 mai 1995.

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.