La société civile d'Arlit veut des précisions sur la fermeture de Cominak

La société civile d'Arlit, ville minière du nord du Niger, organisait ce jeudi 13 mai une conférence de presse pour rappeler ses inquiétudes sur les conditions de fermeture de la mine d'uranium d'Akouta, propriété de la Cominak (la Compagnie minière d'Akouta), filiale du géant français Orano (ex-Areva), qui a cessé ses activités le 31 mars dernier.

A mine site in northern Saskatchewan. Tanzania expects to start mining uranium by 2011, its energy and mineral minister said.

Suivez AllAfrica

A La Une: Economie, Affaires et Finance

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X