Le débat du 3ème mandat qui pollue l'atmosphère politique au Burkina Faso

Le Burkina Faso est à deux jours de l'ouverture du 2e congrès extraordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) dont l'un des points d'orgue sera le renouvellement de la direction politique nationale du parti au pouvoir. A cette occasion, Simon Compaoré a indiqué qu'un 3e mandat du président Kaboré n'allait pas être accepté au MPP. Et le faire serait suicidaire, selon lui.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a animé une conférence de presse, le lundi 20 septembre 2021 à Ouagadougou. Le prochain congrès extraordinaire du parti, la situation nationale et internationale ont été les points abordés.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X