Meurtre du malgache Danil Radjan - Coup de théâtre dans le second procès

Nouveau rebondissement dans le second procès de l'assassinat de Danil Radjan, cet opérateur économique franco-malgache tué en plein jour, en septembre 2020 dans le sous-sol d'un centre commercial à Antananarivo. Ce lundi 21 mars, à la cour criminelle de la capitale malgache, les quatre accusés, dont le principal est un Français, ont été à nouveau " relaxés au bénéfice du doute ". Mais à la sortie de la salle d'audience, une dizaine de policiers armés positionnés dans les couloirs du tribunal ont encerclé le principal accusé pour l'arrêter et exécuter un mandat d'arrêt international.

Procès sous haute surveillance. Les acquittés sortent du tribunal de Première instance accompagnés de militaires armés. Direction la prison de Haute Sécurité de Tsiafahy où ils devront attendre encore 72h que le verdict soit rendu par écrit. Lionel Lelièvre devrait ensuite être exfiltré vers la France pour l'ouverture d'une nouvelle instruction.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X