Nouvelle tension politique entre Khartoum et l'Igad

Khartoum refuse le contenu du communiqué final du 41e sommet extraordinaire de l'Igad, dédié au Soudan, et qui s'est tenu à Djibouti le 10 décembre. Le comité quadripartite pour le Soudan dirigé par le Kenya et son président William Ruto a été accusé par le général al-Burhan de prendre parti pour son adversaire. Khartoum menaçait de se retirer de l'Igad. Elle réitère sa demande de dissoudre ce comité quadripartite et réclame de corriger le communiqué final.

Sous l’égide de la Présidence tournante du Chef de l’Etat djiboutien, l’IGAD réussit ainsi l’exploit d’une médiation acceptée par tous les protagonistes de la crise soudanaise.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.