Des tirs échangés à Bouaké entre forces de l'ordre en Côte d'Ivoire

Frayeur cette nuit à Bouaké dans le centre de la Côte d'Ivoire avec des tirs entendus au niveau du camp du 3e bataillon. Des évènements qui arrivent juste le mea culpa du chef d'état-major des armées, ce jeudi, qui s'est excusé pour les mutineries de 2017 et qui a promis de redorer le blason des militaires. Le bilan de la nuit dernière fait été d'un blessé du côté des forces de l'ordre du CCDO, le Centre de coordination des opérations décisionnelles.



Des militaires