Putsch manqué au Burkina Faso - Le procès renvoyé au lundi 26 mars prochain

Le procès de 84 accusés, dont les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé, soupçonnés d'être les cerveaux du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso, reprendra lundi 26 mars. Jeudi matin, c'était encore les questions de procédures et de préliminaires qui étaient discutées, notamment la demande de récusation du président du cour militaire.

 



Maillet de Justice

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde