Les Etats invités à renoncer à une partie de leur souveraineté pour la ZLEC

Les Etats africains vont renoncer à une partie de leur souveraineté en signant la Zone de libre-échange continentale africaine (Zleca). Le constat est fait par le président du Niger, Mahamadou Issoufou, chargé de piloter le processus de négociation de la ZLECA.



Ouverture de la 51ème session de la CEA et conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, lundi 14 Mai 2018 à Addis Abeba

Photo: UNECA

G-D: S-E Ambassadeur Woinshet Tadesse; La Secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, et Mme Sandra Baffoe-Bonnie, Secrétaire de la Commission (ECA)

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde