Assemblées annuelles 2017 de la BAD - « Transformer l'agriculture pour créer de la richesse en Afrique »

Photo: AfDB
Assemblées annuelles de la BAD 2017 à Ahmedabad, en Inde.
17 Février 2017
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Ahmedabad, Inde — Les Assemblées annuelles 2017 du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront du 22 au 25 mai 2017 à Ahmedabad, en Inde. Ces assemblées - le plus important événement annuel de la Banque - permettent d'accroître la visibilité de l'organisation sur la scène internationale.

Outre la réunion annuelle du Conseil des gouverneurs qui en est le point d'orgue, ces Assemblées annuelles réunissent des milliers de délégués et de participants, avec un programme riche de manifestations officielles et autres sessions parallèles, et axé sur les connaissances. Les gouverneurs de la Banque proviennent de ses 54 pays membres régionaux et 26 pays membres non régionaux. Les Assemblées annuelles offrent un forum unique aux représentants des gouvernements, du monde des affaires, de la société civile, de think-thank, du milieu universitaire et des médias - d'Afrique et d'ailleurs -, où sont débattues les questions cruciales sur le développement de l'Afrique, mais où il est aussi question de la performance de la Banque dans l'exercice de son mandat.

Au vu de l'importance que revêt l'agriculture en Afrique et du travail que mène la Banque dans le domaine du développement, les Assemblées annuelles 2017 ont pour thème " Transformer l'agriculture pour créer de la richesse en Afrique ". L'agriculture est au cœur des Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD) et de l'Agenda 2063 de l'Union africaine, qui ciblent la réduction de la pauvreté ainsi que l'élimination de la faim et de l'insécurité alimentaire. En écho à ces programmes d'envergure mondiale et continentale, la Banque a fait de la transformation agricole l'une de ses Cinq grandes priorités (dites Top 5) : Nourrir l'Afrique.

L'agriculture, qui joue un rôle central dans la lutte contre la pauvreté, et sans laquelle il ne saurait y avoir de sécurité alimentaire ni de transformation économique en Afrique, s'avère un secteur important de l'économie africaine. L'Afrique dépense près de 35 milliards de dollars EU en importations de denrées alimentaires tous les ans, un chiffre qui pourrait atteindre les 110 milliards de dollars EU d'ici à 2025.

Le potentiel du secteur agricole africain et la nécessité de combler les lacunes dans l'approvisionnement alimentaire devraient, à eux seuls, convaincre les investisseurs du secteur privé. Recélant plus de 65 % des terres arables encore disponibles dans le monde et riche d'une population jeune (420 millions sont âgés de 15 à 35 ans en Afrique), l'Afrique a le potentiel de se muer en une puissance agricole mondiale et d'être le théâtre de la prochaine Révolution verte. Le Nigeria, le Rwanda, l'Éthiopie, le Sénégal et le Burkina Faso offrent d'excellents exemples d'une transformation agricole réussie.

D'autres informations sur les Assemblées annuelles 2017 et plus de détails sur les inscriptions seront bientôt disponibles.

Téléchargez la stratégie " Nourrir l'Afrique " de la Banque ici.

Hashtag officiel pour les Assemblées annuelles 2017 de la BAD : #AfDBAM2017

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.