14 Juin 2019
Content from our Premium Partner

African Development Bank (Abidjan)

La Banque africaine de développement accorde un financement supplémentaire aux Comores pour le secteur de l'énergie

La Directrice Générale Adjointe de la Banque pour l'Afrique de l'Est, Nwabufo Nnenna, et le Ministre des Finances et du Budget des Comores, Saïd-Ali-Saïd Chayhane, ont signé, jeudi, un accord de financement supplémentaire de 8,63 millions d'euros, en marge des Assemblées annuelles de la Banque à Malabo, en Guinée équatoriale.

Grâce à ce financement de la Banque, le gouvernement des Comores sera en mesure de poursuivre ses réformes dans le secteur de l'énergie, entamées en 2014, dans le cadre du Projet d'appui au secteur de l'énergie (PASEC).

« Nous voulons saluer les efforts déployés par la Banque pour le développement de notre pays. Ce financement supplémentaire pour le secteur de l'énergie va permettre à notre pays de résoudre les difficultés liées en la matière », s'est réjoui Saïd-Ali-Saïd.

Nwabufo Nnenna a assuré le Ministre comorien de la disponibilité de la Banque à « toujours accompagner l'Union des Comores » et promis que « tous les efforts seraient déployés pour la réussite de l'ensemble des projets ».

« Cette année, nous préparons trois projets pour les Comores, dont un dans le secteur routier et un autre pour l'appui à l'administration générale du pays. Nous espérons, d'ici à la fin de 2019, lancer le projet pour le fonds spécial de soutien. Des discussions vont bientôt débuter pour finaliser tous ces projets », a indiqué la dirigeante de la Banque.

Le soutien de la Banque au Projet d'appui au secteur de l'énergie aux Comores s'inscrit dans le cadre des priorités définies dans le document de stratégie-pays des Comores, du Nouveau Pacte pour l'énergie en Afrique et de la stratégie de croissance accélérée et de développement durable des Comores (SCA2D) pour la période 2018-2021.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.