Première journée de la visite officielle du président Adesina, dépôt de gerbe de fleurs, rencontre avec la presse

Photo: AfDB
Le président de la Banque et le chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, qui ont coanimé le panel de discussions, ont souligné le rôle du secteur privé dans le développement.
18 Juin 2019
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, est arrivé à Kinshasa dans le cadre d'une visite officielle de quatre jours, à l'invitation du président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi. La délégation de la Banque a été chaleureusement accueillie par les autorités.

Adesina était accompagné, pour la circonstance, de l'administrateur pour la RDC, René Obam Nlong, du directeur général de la Banque africaine de développement pour l'Afrique centrale, Ousmane Doré, du directeur général adjoint, Racine Kane, du responsable-pays p.i, Akoupo Donatien Kouassi et de quelques membres de son cabinet.

Interrogé sur les objectifs de sa visite, le président Adesina a indiqué être venu renforcer le partenariat avec le Congo : «Nous sommes venus pour insuffler une nouvelle dynamique au partenariat bilatéral et explorer des pistes susceptibles de renforcer la croissance économique du Congo. Ce pays est important pour la Banque. A l'instar du pont que nous avons contribué à ériger entre la Gambie et le Sénégal, nous allons accompagner le Congo dans des projets intégrateurs, » a-t-il affirmé.

Peu après son arrivée, la délégation est allée s'incliner sur la tombe de feu Etienne Tshisekedi, père de l'actuel chef de l'Etat congolais. Hommage très inspiré du président Adesina : « Nous avons tous été, à la Banque africaine de développement, éprouvés par la disparition de notre père, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, Homme politique africain et figure emblématique de la République démocratique du Congo. Papa Etienne, Ya Tshitshi, comme on l'appelait affectueusement était notre Sphinx ; il est le père de la démocratie congolaise. Son action marquera à jamais les générations actuelles et futures. Au moment où je m'incline solennellement sur la tombe de notre illustre disparu, je présente en mon nom propre et au nom de notre institution panafricaine, nos sincères condoléances au peuple congolais et prions pour le repos de son âme.»

Une rencontre est prévue avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe, ainsi qu'avec les ministres des finances, du budget, de l'agriculture, des Petites et moyennes entreprises, de l'énergie, des transports, des mines, de l'environnement et du plan.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.