La Banque africaine de développement accorde 37 millions de dollars en faveur du corridor d'intégration de Nacala

25 Juin 2019
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a accordé, le mercredi 19 juin, un soutien financier de 37 millions de dollars américains pour la réalisation de la phase V du corridor routier de Nacala, au Malawi.

Projet d'intégration sous-régionale en Afrique Australe, l'aménagement du corridor de Nacala consiste, d'une part, à rénover un tronçon routier de 55 kilomètres entre les villes de Nsipe et de Liwonde, dans le centre du pays, et, d'autre part, à construire un poste frontière entre le Malawi et le Mozambique. L'objectif de ce projet est de faciliter le commerce entre le Malawi, le nord du Mozambique et la Zambie en améliorant la connectivité entre les trois pays. Le corridor de Nacala représente ainsi le trajet le plus court du port maritime vers les deux derniers pays cités.

La contribution de la Banque à la réalisation de ce corridor représente 59 % du coût total du projet, dont l'exécution s'étendra de juillet 2019 à juin 2024. L'Union européenne participera au projet à hauteur de 12 millions de dollars américains, soit 30 % du coût total. Le Malawi prendra en charge les 11 % restants.

Plus de deux millions personnes empruntent régulièrement ce corridor pour des déplacements privés et aussi dans le cadre d'activités économiques. Les entreprises d'import-export du Malawi, de la Zambie, du nord du Mozambique, ainsi que des touristes utilisent ainsi cette infrastructure routière pour accéder à divers sites souhaités dans les trois pays frontaliers.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.