24-juil-2019

24 Juillet 2019
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA), hébergée par la Banque africaine de développement, et le ministère de l'Éducation de base en Afrique du Sud, organisent, les 29 et 30 juillet prochains à Johannesbourg, le premier Forum annuel de dialogue politique de haut niveau sur l'enseignement secondaire.

Le Forum sera l'occasion d'examiner les conclusions et recommandations de la Fondation Mastercard, partenaire de l'événement, dont le rapport est intitulé « L'enseignement secondaire en Afrique : Préparer les jeunes à l'avenir du travail. » Seront présents, à cette occasion, des ministres africains de l'Éducation, de la Jeunesse et du Travail, des universitaires, des représentants de haut niveau de partenaires de la coopération au développement, du secteur privé, de la société civile, d'associations d'enseignants et de parents, d'organisations de la jeunesse.

Les participants pourront ainsi réfléchir, concevoir et mettre en œuvre les modèles novateurs nécessaires dans l'enseignement secondaire en Afrique pour mieux équiper les enseignants et préparer les étudiants à leur avenir professionnel. Les thèmes majeurs du Forum sont la promotion de connaissances et de compétences pertinentes, le financement de l'équité, la motivation des enseignants, l'enseignement et l'apprentissage ainsi que l'enseignement secondaire numérique pour les compétences du 21ème siècle.

« Nous devons tous examiner comment passer de la recherche à la mise en œuvre, orienter le changement de politique dans l'enseignement secondaire et intégrer les résultats et recommandations sur les priorités et pratiques nationales », affirme Albert Nsengiyumva, secrétaire exécutif de l'ADEA.

Pour la ministre de l'Éducation de base en Afrique du Sud, Angie Motshekga, les débats en cours sur le continent sont influencés par la nécessité de s'attaquer aux inégalités criantes de l'Afrique et à l'héritage du colonialisme. Dans son discours inaugural sur l'état de la Nation en 2018, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, avait appelé à exploiter le changement technologique pour une transformation socio-économique radicale.

L'ADEA compte organiser, chaque année, ce Forum, avec pour objectif de développer le leadership, les compétences et l'équipement des jeunes possédant les connaissances, les outils et le savoir-faire nécessaires à l'employabilité ou à la création d'emplois.

Au cours des prochaines décennies, le rôle des jeunes Africains dans le développement social et économique de l'Afrique, sera de plus en plus crucial. En 2100, ils représenteront près de la moitié de la jeunesse mondiale. Les efforts déployés par l'Afrique pour éduquer ses jeunes auront d'énormes répercussions sur son développement économique, sa stabilité et sa prospérité.

« L'enseignement secondaire est, et continuera, d'être une plateforme importante pour que les jeunes puissent obtenir ou créer leur propre travail. Nous attendons avec impatience un dialogue fructueux sur la manière dont nous pouvons tous veiller à ce que les jeunes soient préparés pour l'avenir », insiste Kimberley Kerr, directrice des programmes régionaux à la Fondation Mastercard.

Informations et contacts médias :

▪ Elijah Mhlanga, Directeur en chef : Liaison avec les médias - Communication nationale et provinciale, Département de l'éducation de base, T. (+27) 012 357 3773 - M. (+27) 083 580 8275 | mhlanga.e@dbe.gov.za

▪ Stefano De Cupis, Chargé principal de communication, ADEA, T. (+225) 20 26 42 61 | s.decupis@afdb.org

▪ James Deacon, Directeur de comptes, Djembe Consultants, T. (+233) 55 433 4778 | james@djembeconsultants.com (Point focal de la Fondation Mastercard)

=====================================

À propos de l'ADEA

L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA), hébergée par la Banque africaine de développement, est un forum de dialogue sur les politiques. C'est un partenariat qui réunit des décideurs africains chargés de l'éducation, des sciences et de la technologie ; des partenaires au développement ; des chercheurs et des experts techniques du secteur de l'éducation. L'ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens de développer des systèmes d'éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable.

www.adeanet.org

À propos de la Fondation Mastercard

La Fondation Mastercard cherche un monde où chacun a la possibilité d'apprendre et de prospérer. Le travail de la Fondation est guidé par sa mission de faire progresser l'apprentissage et promouvoir l'inclusion financière des personnes vivant dans la pauvreté. La Fondation MasterCard est une des plus grandes fondations au monde qui travaille presque exclusivement en Afrique. Elle a été créée en 2006 par Mastercard International et opère de manière indépendante sous la gouvernance de son propre conseil d'administration. La fondation est basée à Toronto, au Canada.

Pour plus d'informations et pour vous inscrire à la newsletter de la Fondation, rendez-vous sur www.mastercardfdn.org. Suivez la Fondation sur @MastercardFdn sur Twitter.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.