L'inauguration du nouveau bureau-pays de la Banque à Conakry « constitue une étape cruciale dans la coopération entre la République de Guinée et la Banque africaine de développement »

Photo: AfDB
Inauguration officielle du nouveau bureau-pays pour la Guinée, ce mardi 23 juillet 2019, à Conakry.
24 Juillet 2019
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le chef de l'État guinéen, M. Alpha Condé, et le président du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi A. Adesina, ont procédé ce mardi 23 juillet 2019, à Conakry, à l'inauguration officielle du nouveau bureau-pays pour la Guinée.

« L'inauguration de ce bureau-pays constitue une étape cruciale dans la coopération entre la République de Guinée et la Banque africaine de développement », a déclaré le président de la Banque en observant que les locaux de ce nouveau bureau de la Banque pour la Guinée figuraient parmi les plus beaux d'Afrique.

Il a précisé que ce bureau sera un moyen de renforcer la qualité de la coopération avec la Guinée et de promouvoir une coordination plus solide avec les autres partenaires de développement présents en Guinée.

La politique de décentralisation des opérations, une des réformes majeures du président Adesina, vise à rapprocher les activités et les services de la Banque de ses clients.

« Lorsque nous sommes sur le terrain, nous sommes à même de mieux de collaborer avec les pouvoirs publics ; de déployer de meilleurs instruments pour appuyer le secteur privé ; de participer plus activement au dialogue sur les politiques ; et d'entendre les points de vue de la société civile et des populations. Bref, notre présence sur le terrain nous rend plus agiles et plus efficaces », a-t-il ajouté.

Le Président Condé s'est félicité du ferme soutien apporté par la Banque à la Guinée et à l'ouverture de ce nouveau bureau. « La réouverture d'un Bureau-pays de la Banque africaine de développement en Guinée avec un effectif renforcé représente un grand pas en avant pour la Guinée et sa population. Je tiens à remercier le président Adesina pour le soutien continu qu'il a apporté, au nom de la Banque, à notre pays et pour sa vision durable de l'Afrique. L'Afrique a besoin d'une Banque d'un type nouveau et le président Adesina concourt à sa création grâce aux cinq grandes priorités, « High 5 », et à l'efficacité de la réorganisation structurelle mise en œuvre. »

Le chef de l'État guinéen a également mentionné le soutien de la Banque dans le cadre de l'Initiative de l'Afrique sur les énergies renouvelables : « C'est aujourd'hui pour l'Afrique une initiative phare qui a permis l'adoption de 27 projets. Pour la Guinée, c'est une initiative très importante ».

Il convient de mentionner, parmi les autres projets de la Banque en Guinée, l'appui qu'elle apporte à la construction du barrage de Fomi, dont la capacité en production hydroélectrique permettra de générer 100 MW et d'irriguer 100 000 hectares de terres pour répondre aux besoins de la Guinée et du Mali.

Le montant total des approbations de la Banque pour la Guinée s'élève à quelque 1,7 milliard de dollars américains, dont près de 40 % (680 millions de dollars) sur les cinq dernières années.

Elles couvrent, entre autres, la route Coyah-Farmoreah de 75 km, cofinancée par l'Union européenne pour un coût total de 89 millions de dollars ; le projet d'interconnexion électrique de 225 kV entre la Guinée et le Mali, cofinancé par l'Union européenne, la Banque mondiale et la Banque islamique de développement, pour un coût total de 418 millions de dollars ; et la première phase du projet intégré de la Guinea Alumina Corporation (GAC), destiné à l'exploitation de la bauxite, ainsi que le développement des infrastructures connexes, notamment ferroviaires et portuaires, financé à hauteur de 100 millions de dollars par la Banque africaine de développement.

Les nouveaux bureaux, situés à la Cité des Nations, témoignent de l'engagement qui existe au plus haut niveau entre cet État de l'Afrique de l'Ouest et la Banque africaine de développement.

La Banque est présente en Guinée depuis 1974.

Contact:

Olivia Ndong Obiang, Banque africaine de développement

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.