Le Groupe de la Banque africaine de développement nomme Stefan Nalletamby au poste de vice-président par intérim, en charge du secteur privé, de l'infrastructure et de l'industrialisation

4 Décembre 2019
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

M. Stefan Nalletamby est directeur du Département du développement des marchés financiers à la Banque africaine de développement (BAD), depuis la création de ce département en septembre 2014. Trois divisions sont placées sous son autorité, à savoir la Division de l'inclusion et de l'intermédiation financières, la Division du développement des marchés financiers et la Division du financement du commerce extérieur.

Avant cela, M. Nalletamby était le coordonnateur du Partenariat pour la finance au service de l'Afrique, une plateforme unique rassemblant les gouvernements africains, le secteur privé et les partenaires au développement, en vue de la coordination des interventions pour le développement du secteur financier sur l'ensemble du continent. Avant ses fonctions de coordonnateur du Partenariat, M. Stefan Nalletamby a passé 10 ans au sein du complexe en charge de la finance de la BAD. Dans ses fonctions de conseiller auprès du vice-président Finance, M. Stefan Nalletamby a conçu et lancé l'Initiative des marchés financiers africains (IMFA), dont l'objectif est de développer davantage les marchés obligataires en monnaie locale sur le continent.

Précédemment à ses fonctions de conseiller auprès du vice-président Finance, M. Stefan Nalletamby a passé 9 ans au Département de la trésorerie, où il a occupé divers postes, allant de gestionnaire de portefeuille obligataire à trésorier de Groupe. Avant de rejoindre la BAD, il a exercé pendant 12 ans des activités financières sur les marchés internationaux des capitaux en tant que négociateur d'obligations et responsable du négoce et de la vente d'obligations chez BNP Paribas à Paris, Tokyo et Madrid.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.