La Banque africaine de développement signe un accord de don de plus de 6 millions d'euros en faveur de Sao Tomé-et-Principe

16 Janvier 2020
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

La Banque africaine de développement a signé, ce 15 janvier, un accord de don de quelque 6,18 millions d'euros en faveur de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe.

L'accord entre les deux parties a été paraphé au siège de l'institution à Abidjan, en Côte d'ivoire, d'un côté par Osvaldo Vaz, ministre de la Planification, finances et économie bleue de Sao Tomé-et-Principe, et Khaled Sherif, vice-président de la Banque, en charge du développement régional, de l'intégration et de la prestation de services.

La Banque avait approuvé ce soutien budgétaire à Sao Tomé-et-Principe le 8 janvier dernier dans le cadre du « Programme d'appui aux réformes économiques et au secteur de l'électricité ».

Osvaldo Vaz a salué l'appui financier de la Banque ainsi que « le caractère historique de ce don qui sera utilisé pour améliorer les conditions de vie des populations de Sao Tomé. »

Pour Khaled Sherif, le gouvernement de Sao Tomé est entré dans la phase de mise en œuvre du 3ème Document de stratégie de réduction de la pauvreté (PRSP III) et s'est assigné d'ambitieux objectifs de stabilisation macroéconomique, de croissance et de lutte contre la pauvreté, soutenus également par d'autres partenaires comme le FMI et la Banque mondiale. « La Banque africaine de développement se réjouit de voir que son soutien a été déterminant dans l'approbation du Programme de facilitation de crédit par le FMI en octobre 2019 », a-t-il déclaré.

Dans la délégation de Sao Tomé-et-Principe figuraient notamment le gouverneur de la Banque de Sao Tomé et Principe, Americo Barros, et le directeur du budget, Wagner Fernandes.

La Banque soutient ainsi l'agenda de la réforme pour une croissance économique durable et la réduction de la pauvreté, à travers les deux composantes suivantes : d'une part, la réforme du système de gestion des finances publiques et du climat des affaires, et, d'autre part, la promotion d'une fourniture efficiente et durable d'énergie.

Les activités de la Banque africaine de développement ont débuté à Sao Tomé-et-Principe en 1978, concrétisées par le financement d'une trentaine d'opérations à travers des projets totalisant plus de 156 millions de dollars. Les domaines d'intervention sont multisectoriels, notamment l'agriculture, les réformes économiques ou encore le domaine social.

Contact:

Amadou Mansour Diouf, Département de la communication et des relations extérieures, Banque africaine de développement

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.