Lla Banque africaine de développement fait un don de plus de 12 millions d'euros pour financer la transition énergétique

27 Mars 2020
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le Conseil d'administration du Fonds africain de développement (FAD), le guichet de financement concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement, a approuvé, mercredi 25 mars à Abidjan, un don de 12,46 millions d'euros (10 millions d'Unités de compte) destiné à financer le Programme de transition énergétique et d'appui institutionnel (ETISP) à São Tomé-et-Principe.

L'ETISP, prévu pour une période de moins de cinq ans, a un coût global d'environ 13 millions d'euros (10,44 millions UC), dont 550.462 euros (440 000 UC) financés par le gouvernement santoméen. L'objectif du programme est d'aider les autorités de l'archipel à promouvoir la croissance verte et le développement durable du réseau électrique de São Tomé-et-Principe, et à renforcer la gestion des finances publiques et le climat des affaires local.

Le programme s'appuie sur trois volets : orienter la transition énergétique vers les énergies renouvelables, apporter un soutien institutionnel tout en renforçant la gouvernance financière et le climat des affaires, et soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre du programme et du renforcement des capacités institutionnelles.

L'ETISP financera principalement des travaux urgents de renforcement et d'entretien du réseau des centrales thermiques existantes, la rénovation de la centrale hydroélectrique de Papagaio d'une capacité d'un mégawatt et l'hybridation de l'une des principales centrales thermiques basée à Santo Amaro avec le photovoltaïque solaire.

Le programme soutiendra également la mise en œuvre d'un programme d'efficacité énergétique, améliorera les équipements aéroportuaires pour accroître les exportations, développera les systèmes informatiques essentiels de gestion des finances publiques et renforcera les capacités institutionnelles dans la gestion environnementale et sociale ainsi que l'égalité de genre.

La mise en œuvre de ce programme devrait se traduire par une plus grande capacité de production basée sur le développement des sources d'énergies renouvelables et une plus grande disponibilité de la capacité installée existante. Cela donnera un meilleur accès des populations à l'énergie, une réduction des émissions de gaz à effet de serre et une meilleure viabilité technique et financière du secteur. L'ETISP permettra aussi d'améliorer la fiabilité de l'approvisionnement en électricité et d'augmenter la capacité d'exportation du pays. Ces efforts seront appuyés par des interventions en matière d'efficacité énergétique. Le programme améliorera la gouvernance financière et économique ainsi que la qualité de l'environnement.

Les bénéficiaires directs du programme sont les populations de l'île de São Tomé et de celle de Principe ainsi que les entreprises et les industries. L'appui fourni à l'aéroport de São Tomé, notamment sa dotation en scanners, contribuera à son rayonnement, ouvrant de nouvelles opportunités aux secteurs économiques avec des effets positifs attendus sur la création d'emplois. Toutes les composantes du programme comportent un volet renforcement des capacités notamment celles de l'Agence de promotion du commerce et des investissements et la Compagnie d'eau et d'électricité.

Ces résultats renforceront les moyens de subsistance des populations, grâce aux nouvelles opportunités d'emploi créées avec la fourniture d'électricité plus stable, en plus des emplois issus de l'exécution du programme.

La Banque africaine de développement mettra à disposition son expérience dans le financement et le développement des projets énergétiques tout en veillant au suivi du renforcement des capacités locales.

Le financement de l'ETISP est en adéquation avec les priorités de la Banque définies dans les « High 5 » -en particulier « Éclairer l'Afrique et l'alimenter en énergie ». Les volets amélioration de la gestion des finances publiques et augmentation de la capacité d'exportation, correspondent par ailleurs aux objectifs définis dans la Stratégie décennale (2013-2022) de la Banque.

Contact:

Romaric Ollo HIEN, Département de la Communication et des relations extérieures. O.HIEN@AFDB.ORG

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.