La Banque africaine de développement soutient la réforme économique et le secteur de l'électricité avec un don de plus de 6 millions d'euros

14 Mai 2020
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le Conseil d'administration du Fonds africain de développement a approuvé, le 8 janvier dernier à Abidjan, un don de 6,28 millions d'euros (5 millions d'Unités de compte) à São Tomé-et-Príncipe pour mettre en œuvre la première phase du Programme d'appui à la réforme économique et au secteur de l'électricité (ERPSSP-I).

Selon le document présenté aux administrateurs du guichet de prêt à taux concessionnels de la Banque africaine de développement, l'ERPSSP-I devrait contribuer, grâce à des réformes clés, au renforcement de la stabilité macroéconomique, à une croissance économique inclusive et durable et à la réduction de la pauvreté. L'ERPSSP-I devrait aussi favoriser l'augmentation des investissements privés ainsi que la fiabilité et l'efficacité de l'alimentation en électricité du pays.

A travers l'ERPSSP-I, la Banque soutient le programme de réformes structurelles du gouvernement santoméen mais aussi les efforts d'assainissement des finances publiques pour faire face aux risques macroéconomiques à court terme.

L'ERPSSP-I constitue la première phase d'une opération d'appui budgétaire basé sur les programmes couvrant les exercices de la période 2019-2021, et dont le financement indicatif global s'élève à 12,358 millions d'euros (10 millions d'UC).

En soutenant les réformes gouvernementales à court terme, l'ERPSSP contribuera de manière décisive à maîtriser les dépenses courantes, à mobiliser les recettes, et à accroître l'efficacité énergétique du secteur public. Des retombées qui permettront de faire face aux risques budgétaires posés par la compagnie nationale d'électricité (EMAE), en comblant le déficit de financement du gouvernement de 2019-2021.

Les politiques et réformes appuyées par la présente opération sont en adéquation avec le pilier II du Document de stratégie pays 2018-2022 approuvé par la Banque africaine de développement en juin 2018. Elles sont également alignées sur le Cadre stratégique et plan d'action pour la gouvernance (GAP II 2014-2018). L'opération répond enfin aux priorités stratégiques de la Banque, les « High 5 », notamment « Éclairer l'Afrique et l'alimenter en énergie » et « Améliorer la qualité de la vie des populations africaines ».

La Banque africaine de développement soutient les réformes institutionnelles et politiques de la République démocratique de São Tomé-et-Príncipe depuis 1987. Ces dernières années, la Banque a fourni un appui financier et technique constant à l'élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie de réforme de la gestion des finances publiques.

Contact:

Romaric Ollo HIEN, Département de la communication et des relations extérieures

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.