La Banque africaine de développement accorde une subvention de 25 millions de dollars pour renforcer le budget consacré à la lutte contre le Covid-19

24 Juillet 2020
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a approuvé, vendredi 24 juillet, à Abidjan, l'octroi d'une subvention d'un montant global de 25,1 millions de dollars à la Somalie, comme appui budgétaire pour aider ce pays de la Corne de l'Afrique à atténuer les impacts nationaux et régionaux de la pandémie de Covid-19.

Le financement, composé d'une subvention de 10,04 millions de dollars provenant du pilier 1 du Fonds d'appui à la transition (FAT, Pilier 1) de la Banque et d'une autre de 15,06 millions de dollars provenant de l'enveloppe des opérations régionales, s'inscrit dans le cadre du mécanisme de réponse au Covid-19 de la Banque. Ce mécanisme est lié spécifiquement à la Facilité de réponse rapide contre le Covid-19 (CRF) dotée de 10 milliards de dollars américains destinés à aider les pays membres régionaux et le secteur privé à faire face à la pandémie et à ses conséquences sociales et économiques

« C'est la première fois que la Banque mobilise les ressources de l'enveloppe des opérations régionales pour une opération d'appui budgétaire. Cette approche est pertinente, car elle permet de veiller à ce que la Somalie dispose de ressources suffisantes pour contenir la propagation de la maladie sur son territoire et limiter les impacts transfrontaliers qui présentent des risques graves pour la santé, le développement social et économique de la sous-région de la Corne de l'Afrique », a déclaré à ce propos, Nnenna Nwabufo, directrice générale par intérim de la Banque pour l'Afrique de l'Est.

Le gouvernement somalien utilisera ce financement pour mener à bien trois interventions imbriquées face à la pandémie de Covid-19. Celles-ci amélioreront le système de santé, protégeront les moyens de subsistance et la protection sociale et soutiendront la productivité de la population active et l'activité économique.

Les interventions du secteur de la santé comprennent l'augmentation de la capacité des unités de soins intensifs du pays, le renforcement des mesures de prévention et de contrôle des infections ainsi que l'élargissement de la fourniture d'équipements de protection individuelle. Les mesures de protection sociale comportent des transferts en espèces pour la nutrition, une indemnisation pour les personnes qui travaillent sur les marchés du bétail, ainsi que des programmes d'allègement temporaire des taxes et des droits de douane, notamment un allègement de 50 % sur les aliments de base, y compris l'huile de cuisine et la farine.

Parmi les initiatives visant à soutenir la main-d'œuvre et l'économie figurent la mise en place d'un mécanisme de financement pour soutenir les micros, petites et moyennes entreprises, l'introduction d'une mesure portant hausse permanente des taxes et des droits de douane sur le tabac, les produits de beauté et les sacs en plastique, ainsi que l'avancement des procédures de certification pour la production locale de fournitures liées au Covid-19, créatrice d'emplois.

La Somalie a enregistré son premier cas de Covid-19, le 18 mars et a réagi en suspendant les activités commerciales et sociales non essentielles, en fermant les liaisons aériennes et maritimes, à l'exception de celles sur les marchandises, et en mettant en place des couvre-feux et des confinements partiels.

La crise a mis en péril les récents progrès socioéconomiques réalisés par le pays et a accru sa vulnérabilité à l'instabilité politique et aux chocs climatiques. La région de la Corne de l'Afrique a également subi au cours de l'année passée des invasions d'essaims de criquets qui ont aggravé l'insécurité alimentaire.

Dans le pire des scénarios, le PIB réel de la Somalie devrait se contracter de 5,4 % en 2020 et l'inflation atteindrait 6,3 % suite à la baisse des importations.

Les subventions de la Banque sont conformes aux objectifs de développement de la Somalie et aux plans de préparation et de réponse au Covid-19. L'intervention cadre également avec la Stratégie décennale de la Banque, avec sa Stratégie d'intégration régionale en Afrique de l'Est et avec les initiatives plus larges déployées pour lutter contre la fragilité économique et renforcer la résilience en Afrique.

Contact:

Olufemi Terry |Département de la communication et des relations extérieures |Banque africaine de développement | email : o.terry@afdb.org

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.