Nomination des chefs de bureau pays de la Banque africaine de développement

En-haut A gauche: Mr. Adalbert Nshimyumuremyi - A droite: Mr. Adam Amoumoun En-bas: A gauche: Ms. Eyerusalem Fasika - A droite: Mr. Mamady Souare
23 Novembre 2020
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

La Banque africaine de développement a le plaisir d'annoncer la nomination de chefs de bureau pays pour la République centrafricaine, le Ghana, Madagascar, le Mali, la Sierra Leone, le Togo et l'Ouganda, à compter du 1er décembre 2020.

M. Mamady Souare

Chef de bureau pays désigné pour la République centrafricaine

Mamady Souare, de nationalité ivoirienne, a rejoint la Banque africaine de développement en 2004, en tant qu'ingénieur principal des transports. Il occupe actuellement le poste de directeur de la division des opérations d'intégration régionale au sein du Département du développement et de l'intégration régionale de la Banque africaine de développement.

Avant sa nomination au poste de chef de bureau pays en République centrafricaine, il était chef de la division des transports à la Banque africaine de développement, dont la mission est la gestion des projets d'infrastructure de tous les pays membres régionaux en Afrique centrale, en Afrique de l'Ouest, du Nord, de l'Est et en Afrique australe.

Mamady possède un solide parcours et une vaste expérience des opérations, en particulier dans les secteurs des transports publics et de l'intégration régionale, dans lesquels il a travaillé pendant plus de 28 ans.

En tant que chef de projet, il a été le coordinateur national des projets d'entretien des routes en Côte d'Ivoire, avant d'être nommé directeur général adjoint au ministère des Transports (Agence des transports urbains). Il a, par la suite, rejoint la Banque mondiale, où il a dirigé un large éventail d'initiatives en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso.

Mamady est titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'École nationale d'ingénieurs (ENSI) de Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, et d'un diplôme d'études supérieures en économie des transports de l'École nationale des travaux publics de l'État (ENTPE) de Lyon, en France.

Mme Eyerusalem Fasika

Cheffe de bureau pays désignée pour le Ghana

Eyerusalem Fasika, de nationalité éthiopienne, a rejoint la Banque africaine de développement en 2009. Elle est actuellement chargée de programme pays et chef de bureau pays par intérim au bureau du Malawi.

Eyerusalem apporte à ce nouveau poste une vaste expérience en matière de stratégie pays, de gestion, de revue de programmes et de portefeuilles, de gestion axée sur les résultats, d'assurance qualité, de finances publiques, de renforcement des capacités, de dialogue avec les pays et de coordination des partenariats et de l'aide. Depuis qu'elle a rejoint la Banque, elle a occupé le poste de chargée principale de programme pays au bureau du Malawi, de 2009 à 2013 et de 2018 à ce jour. Elle a occupé la même fonction au bureau du Zimbabwe, de 2013 à 2018.

Avant d'être recrutée par la Banque africaine de développement, Eyerusalem a travaillé à la Banque mondiale en Éthiopie en tant que chargée du suivi et de l'évaluation (2004-2009), analyste de recherche (1996- 2002). À la Banque mondiale, elle assurait le suivi et l'évaluation, la supervision de projets, l'examen de portefeuilles, les finances publiques, le dialogue avec les pays et la coordination de l'aide. Dans le cadre de ses fonctions en Éthiopie, elle a également apporté un soutien international au Soudan en matière de gestion de projets.

Eyerusalem est titulaire d'une maîtrise en administration publique, avec spécialisation en finance internationale et développement, délivrée par l'université de New-York (2004), et d'une licence en gestion des affaires de la Southeastern University, aux États-Unis (1993).

M. Adam Amoumoun

Chef de bureau pays désigné pour Madagascar

Adam Amoumoun, de nationalité nigérienne, a rejoint la Banque africaine de développement en 2008 en tant que chargé principal des acquisitions au sein du département de la gouvernance et de la réforme économique. Il a ensuite été nommé chargé principal de la gouvernance au sein du même département avant de devenir chargé principal de programme au bureau du Togo.

Adam est un professionnel chevronné qui possède plus de 20 ans d'expérience dans la gestion publique et les projets de développement, plus particulièrement dans les domaines des finances publiques, des systèmes de réforme des marchés publics et de la gestion de portefeuille. Il est actuellement chargé de programme principal et chef de bureau pays par intérim au bureau du Sénégal.

Avant de rejoindre la Banque, Adam a été chargé de la passation des marchés à la Commission de l'Union africaine en Éthiopie et assistant technique régional pour le programme régional de réforme des marchés publics à la Commission de l'UEMOA à Ouagadougou. Il a commencé sa carrière dans la fonction publique nigérienne, où il a occupé divers postes, dont celui de conseiller du ministre des Affaires étrangères et du Premier ministre de la République du Niger.

Adam est titulaire d'un Master en banque et finance (1998) de l'Institut Giordano Dell Amore, à Milan (Italie), et d'un diplôme supérieur en administration publique (1992) de l'École nationale d'administration (ENA) de Niamey, au Niger.

M. Adalbert Nshimyumuremyi

Chef de bureau pays désigné pour le Mali

Adalbert Nshimyumuremyi, de nationalité rwandaise, a rejoint la Banque africaine de développement en 2003. Il occupe actuellement le poste d'économiste pays en chef, chargé du Gabon et de la Guinée équatoriale.

Il apporte à ce nouveau rôle plus de 30 ans d'expérience en matière de politique macroéconomique, de réduction de la pauvreté, de décentralisation, de développement local et de renforcement des capacités statistiques. Il a notamment travaillé au sein de gouvernements, d'universités et d'institutions de financement du développement.

Depuis son recrutement à la Banque, Adalbert a travaillé au sein du département des statistiques en tant que statisticien principal (2003-2010) et statisticien en chef (2010-2012) ; économiste pays en chef chargé du Cap-Vert, de la Gambie et de la Guinée-Bissau (2012-2018). De 2016 à 2017, il a été responsable (représentant résident régional) de l'ancien bureau régional du Sénégal (SNFO) avant d'occuper son poste actuel.

Avant de rejoindre la Banque africaine de développement, Adalbert a travaillé pour le gouvernement du Rwanda, en tant qu'économiste au ministère de la Planification (1992-1993). Auparavant, il était économiste junior au ministère de l'Économie et des Finances (1987-1989). Il était également chargé de cours et chercheur en statistiques et en économie à l'Institut africain et mauricien de statistiques et d'économie appliquée (IAMSEA) à Kigali et à l'Université nationale du Rwanda (1992-1994). Il a ensuite rejoint l'École Nationale Supérieure de Statistique et d'Économie Appliquée (ENSEA) à Abidjan, en Côte d'Ivoire, où il a été directeur des programmes d'études supérieures et maître de conférences en statistiques et en économie (1994-2001).

Adalbert est titulaire d'un diplôme d'études approfondies de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales et d'un diplôme d'ingénieur statisticien économiste (avec spécialisation en statistiques, économétrie et modélisation macroéconomique) de l'École nationale de statistique et d'administration économique (ENSAE-Paris Tech) à Paris, France.

Mme Halima Yussuf Hashi

Cheffe de bureau pays désignée pour la Sierra Leone

De nationalité tanzanienne, Halima Yussuf Hashi a rejoint la Banque africaine de développement en 2005 en tant que chargée du développement social au bureau de Tanzanie. Elle occupe actuellement le poste de chargée principale de programme pays au bureau de l'Ouganda.

Halima est une spécialiste du développement avec, à son actif, 20 ans d'une expérience acquise au sein des institutions internationales de développement. Elle a occupé différents postes au sein de la Banque, notamment ceux de chargée de programme pays pour l'Éthiopie, la Somalie et l'Érythrée, de chargée principale de programme pays pour le bureau de l'Éthiopie et de chargée principale de programme pays pour le bureau du Rwanda.

Avant de rejoindre la Banque, Halima a été responsable du crédit pour la promotion des initiatives rurales et de l'entreprise de développement (PRIDE) à Arusha, en Tanzanie, responsable des subventions au sein de la Fondation pour la société civile à Dar es Salaam, en Tanzanie, et chargée de la gestion de projets au sein de l'USAID, toujours à Dar es Salaam.

Halima est titulaire d'un Master en études du développement (2002) et d'un diplôme de troisième cycle en études du développement (2001), tous deux délivrés par le Holy Ghost College, à Dublin (Irlande), ainsi que d'un diplôme supérieur en développement communautaire (1996) de l'Institut de formation au développement communautaire, Arusha (Tanzanie).

M. Wilfrid Paterne Abiola

Chef de bureau pays désigné pour le Togo

De nationalité française, Wilfrid Paterne Abiola a rejoint la Banque africaine de développement en 1998. Il est actuellement chargé de la gouvernance en chef au sein du bureau de coordination de la gouvernance et de la gestion des finances publiques. Wilfrid possède une riche expérience dans le dialogue politique, la gestion de projets, la gestion et la revue de portefeuilles, la gestion d'études et d'évaluations de programmes, le renforcement des capacités, la gestion axée sur les résultats et la coordination de partenariats.

Depuis qu'il a rejoint la Banque, Wilfrid a occupé les fonctions d'analyste des activités opérationnelles (1998-2008) et d'analyste système en chef (2009-2013), au sein du département de la gestion de l'information (CIMM). En 2013, il a été nommé chargé en chef de la gouvernance.

Avant de rejoindre la Banque, Wilfrid a travaillé au sein de la société de conseil informatique Matisoft en France en tant qu'analyste (1985-1988). Il a ensuite rejoint la centrale nucléaire EDF de Fessenheim (CCM, CFPI), en tant que consultant de 1989 à 1992. De 1993 à 1994, il a travaillé au sein de BULL. S.A. France Consulting Division, en tant que chef de projet, puis a été consultant principal pour Oracle Consulting Services à Oracle France, de 1994 à 1998.

Wilfrid est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en gestion des systèmes d'information du Conservatoire national des arts et métiers de Paris, en France (Cnam Paris, 1994), d'un Master en gestion des systèmes d'information du Cnam Paris (1989) et d'un diplôme de technologie (DUT) en informatique (1984).

M. Augustine Kpehe Ngafuan

Chef de bureau pays désigné pour l'Ouganda

De nationalité libérienne, Augustine est économiste, comptable et diplomate. Il a, à son actif, de nombreuses années d'expérience dans la gestion du secteur public, acquise à des postes de responsabilités qu'il a occupés dans le secteur bancaire et au sein du gouvernement libérien.

Il a récemment été membre du Conseil d'administration d'Ecobank Liberia Limited, et responsable par intérim du mécanisme de plainte sur les projets à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

Ancien ministre des Affaires étrangères du Liberia et doyen du cabinet, Augustine Kpehe Ngafuan a également été ministre libérien des Finances de 2008 à 2012 après avoir été directeur général du bureau du budget de la République du Liberia.

En tant que ministre des Finances, Augustine a été le gouverneur du Liberia au Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement, du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale (2008-2012).

Augustine est titulaire d'un Master en administration des affaires (MBA) en finance et comptabilité (2004) de la William E. Simon Graduate School of Business, à l'Université de Rochester de New-York, aux États-Unis, et d'une licence en administration des affaires (BBA) en comptabilité et économie de l'Université du Liberia, à Monrovia (2000).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.