La Banque africaine de développement nomme Mme Paula Santos Da Costa, directrice par intérim du Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption

14 Janvier 2021
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le Groupe de la Banque africaine de développement a le plaisir d'annoncer la nomination de Mme Paula Santos Da Costa au poste de directrice par intérim du Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption, à compter du 14 janvier 2021.

De nationalité bissau-guinéenne, Mme Paula Santos Da Costa est une avocate chevronnée ayant à son actif plus de vingt ans d'expérience dans les domaines de l'éthique, de la conformité, du droit fiscal, du droit bancaire et de la lutte contre le blanchiment de capitaux.

Paula occupe actuellement le poste de cheffe d'unité, Bureau de l'éthique à la Banque africaine de développement, où elle a entrepris plusieurs actions visant à réorienter et à améliorer de manière significative l'écosystème de l'éthique à la Banque.

Paula a rejoint la Banque africaine de développement en décembre 2010 en tant que chargée principale de l'éthique, de la formation et de liaison. Paula a ensuite été l'assistante spéciale du vice-président chargé des ressources humaines et des services institutionnels. À ce poste, elle a contribué à la prise d'initiatives, à l'élaboration et à la révision des politiques, règles, règlements, processus et normes du Groupe de la Banque.

Avant de rejoindre la Banque, Paula a travaillé à la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) en tant que cheffe et coordinatrice de la division des litiges de 2004 à 2010. A ce poste, elle a contribué à la mise en place du service des litiges au sein de la direction des affaires juridiques, et a élaboré un système de notation des avocats, ainsi que le statut juridique des cellules de lutte contre le blanchiment de capitaux de l'Union économique et monétaire ouest-africaine.

Paula a commencé sa carrière au Portugal, au sein du département du Trésor, de plusieurs banques commerciales et d'un cabinet d'avocats privé, avant de rejoindre le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en Guinée-Bissau.

Paula est titulaire d'un master en droit fiscal délivré en 1998 par l'Institut d'économie et de gestion de Lisbonne (ISTEC) au Portugal, et d'un master en droit privé délivré en 1995 par l'Université Jean Moulin de Lyon (France). Elle est également titulaire d'une maîtrise en droit privé de l'université Jean Monnet de Saint-Étienne (France). Paula est membre du Barreau de Lisbonne (Portugal), et experte certifiée en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux, une certification délivrée par la banque centrale de France.

S'exprimant au sujet de sa nomination, Paula a déclaré : « Je remercie le président Adesina pour la confiance placée en moi. Le Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption joue un rôle crucial pour garantir la transparence, les normes éthiques et la lutte contre la corruption dans les investissements et constitue une composante essentielle du système de bonne gouvernance de la Banque. Je travaillerai avec diligence et loyauté pour soutenir et renforcer l'indépendance, la gouvernance et le mandat des efforts de la Banque en matière d'intégrité et de lutte contre la corruption".

Évoquant cette nomination, le Dr Adesina, président de la Banque africaine de développement, a déclaré : « Paula est une avocate accomplie qui possède une vaste expérience professionnelle et une connaissance approfondie du droit fiscal, du droit privé, des questions relatives au blanchiment d'argent, à la lutte contre la corruption et aux normes éthiques. Elle permettra de renforcer davantage nos efforts en matière d'intégrité et de lutte contre la corruption. Je suis ravi de voir Paula assumer le rôle de directrice par intérim du Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption jusqu'à la nomination d'un directeur titulaire.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.