Huawei renouvelle son engagement auprès des gouvernements africains en matière de cybersécurité

8 Juin 2021
Content from our Premium Partner
35Nord (Paris)

Abidjan — La 1ère édition du Cyber Africa Forum (CAF) s’est tenue ce lundi 7 juin à Abidjan, Côte d’Ivoire. L’évènement qui réunissait décideurs publics et privés avait pour objectif de mettre la sécurité informatique au cœur des enjeux de l’Afrique.

Le groupe Huawei y était représenté par M. Philippe WANG, Vice-Président exécutif de Huawei Northern Africa, qui a participé à la plénière d’ouverture, et par M. Adnane BEN HALIMA, Vice-Président en charge des relations publiques de la région Méditerranée de Huawei Northern Africa, intervenant dans la table ronde « Cybersécurité et protection des données à caractère personnel ». 

Ce fut l’occasion pour M. Philippe WANG d’échanger sur les défis posés par la cybersécurité en Afrique de l’Ouest avec le Ministre de l’Économie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation de la République de Côte d’Ivoire M. Roger ADOM, parrain de l’événement, ainsi qu’avec le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique de la République de Guinée M. Saïd Oumar KOULIBALY.

Parmi les autres intervenants de premier plan du secteur privé, étaient présents M. Aristide OUATTARA, Associé & Risk Advisory Leader chez Deloitte Afrique Francophone, M. Simon MELCHIOR, Directeur Général de Cyber Defense Africa, et M. Bernard BARBIER, CEO BBCyber, Membre de l’Académie des Technologies et Ancien Directeur Technique de la DGSE.

Le Ministre de l’Économie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation de la République de Côte d’Ivoire M. Roger ADOM a souligné l’importance des partenariats publics/privés dans les stratégies cyber sous régionales et régionales : « Pour garantir à ses écosystèmes économiques une croissance sécurisée, la Côte d'Ivoire s'est très rapidement saisie des enjeux de cybersécurité, en mettant en place un cadre législatif adéquat.

La formation est également primordiale, nous avons d’ailleurs mené de très belles choses avec Huawei en termes de formations cyber en Côte d’Ivoire », rejoint par le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique de la République de Guinée M. Saïd Oumar KOULIBALY : «Face aux risques induits par les nombreux projets de transformation digitale amorcés par plusieurs pays d’Afrique, les problématiques de sécurité informatique sont plus que jamais une priorité de sécurité nationale. Il est important d’avoir des partenariats avec des groupes comme Huawei pour se prévenir des risques cyber ». En effet, selon M. Philippe WANG « Huawei accompagne les États africains dans leur transformation digitale, car l’économie numérique est l’avenir du continent. Nous mettons à disposition des solutions software et hardware aux États africains pour assurer leur souveraineté numérique »

C’est pourquoi l’essor du numérique, notamment suite à la pandémie de Covid-19, implique d’avoir des stratégies nationales de contrôle et de protection des réseaux de communication, ainsi que de protection des données à caractère personnel. C’est sur ce thème que M. Adnane BEN HALIMA a conclu cette journée d’échange : « De manière plus globale, plus de 3 milliards de personnes utilisent nos devices et solutions, nous plaçons donc la cyber sécurité comme priorité absolue et mandatons plus de 3000 ingénieurs en R&D pour développer des solutions de sécurité innovantes et fiables afin de protéger nos clients.»

À propos de Huawei

Huawei est l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’infrastructures de technologies de l’information et de la communication (TIC) et d’appareils intelligents. Grâce à des solutions intégrées dans quatre domaines clés - réseaux de télécommunications, informatique, appareils intelligents et services en Cloud - nous nous engageons à apporter le numérique à chaque personne, chaque foyer et chaque organisation pour un monde intelligent et entièrement connecté.

Le portefeuille de produits, de solutions et de services de bout en bout de Huawei est à la fois compétitif et sécurisé. Grâce à une collaboration ouverte avec des partenaires de l’écosystème, nous créons une valeur durable pour nos clients, en œuvrant à l’autonomisation des personnes, à l’enrichissement de la vie domestique et à l’inspiration de l’innovation dans des organisations de toutes formes et de toutes tailles.

Chez Huawei, l’innovation est axée sur les besoins des clients. Nous investissons massivement dans la recherche fondamentale, en nous concentrant sur les percées technologiques qui font avancer le monde. Nous comptons 194 000 employés, et nous sommes présents dans plus de 170 pays et régions. Créé en 1987, Huawei est une société privée entièrement détenue par ses employés.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site de Huawei à l’adresse www.huawei.com ou suivez-nous sur :

http://www.linkedin.com/company/Huawei

http://www.twitter.com/Huawei

http://www.facebook.com/Huawei

http://www.google.com/+Huawei

http://www.youtube.com/Huawei

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.