14 sociétés sur la liste des "Entreprises de grand standing et d'importance nationale" de la COBAC

8 Février 2024
Content from our Premium Partner
AllAfrica InfoWire (Washington, DC)

La Société autoroutière du Gabon (SAG) et la Sobraga figurent dans le classement au côté de Total Gabon. L'enjeu : faciliter les prêts bancaires pour ces entreprises.

Voilà un classement qui fait du bien aux entreprises gabonaises. La Commission bancaire d'Afrique centrale (COBAC) a dévoilé en fin décembre 2023 la liste des sociétés exerçants en zone CEMAC ayant reçu le statut de "grand standing et d'importance nationale". Ce statut attribué ou renouvelé annuellement s'est donc vu octroyé à 14 entreprises gabonaises parmi lesquelles nous retrouvons la Société Autoroutière du Gabon, Total Gabon ou encore la Sobraga. Il est important de rappeler que 16 entreprises faisaient partie de la liste initiale soumise pour validation de la COBAC par l'Association professionnelle des établissements de crédit Gabon (APEC). Un carton presque plein.

Un statut avantageux

Délivré pour une durée d'un an, le statut de "grand standing et d'importance nationale" confère aux entreprises qui l'obtiennent des facilités au moment de solliciter des prêts bancaires. La Commission bancaire d'Afrique centrale (COBAC) s'est dotée en 2010 d'un règlement relatif à la division des risques des établissements de crédits. Ce dispositif, actualisé en 2020, définit des taux de pondération pour les provisions à constituer par les banques destinées à couvrir toute défaillance du bénéficiaire du prêt. Le taux de couverture du risque varie de 0% à 100%. Il dépend du type de crédit et du profil de l'emprunteur. Ce taux correspond à la part du risque non garantie par une sûreté. Le même texte impose un plafond de 25% des fonds propres nets à l'exposition des banques sur un même bénéficiaire. Cette mesure vise à limiter les risques encourus par les établissements bancaires.

Pour les entreprises de grand standing, l'article 7 du règlement stipule que les quotités relatives à leurs risques peuvent être réduites de 25%. Cela signifie que les banques auront moins de contraintes à accorder des crédits à ces dernières en raison du taux réduit de provisions sur fonds propres à constituer. Pour les entreprises, ce statut leur permettra d'obtenir plus facilement des prêts bancaires pour financer leur développement.

Un poids "particulièrement élevé" dans l'économie locale

Le maintien d'entreprises comme la SAG ou encore la Sobraga dans cette liste s'explique notamment au regard de leurs investissements dans le pays et de leur importance pour l'économie. Pour rappel, la Société Autoroutière du Gabon (SAG) est en charge des travaux de réhabilitation du premier tronçon de la Route Nationale 1 (PK12-105). En 2023, près de 1200 personnes étaient mobilisées sur cet axe routier essentiel à la vie économique de nombreuses villes du Gabon. La Société des boissons rafraîchissantes du Gabon (Sobraga) dont le capital social s'élève à 1,5 milliard de francs CFA emploi quant à elle près de 1200 employés et génère des dizaines de milliers d'emplois indirects sur l'ensemble du territoire gabonais à travers son réseau de grossistes et de détaillants.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.