La cour constitutionnelle déboute Maurice Kamto au Cameroun

Cinq minutes, c'est le temps qu'il a fallu à Clément Atangana le président de la Cour constitutionnelle du Cameroun, pour botter en touche, les neuf recours introduits par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc ) de Maître . Prof. Maurice Kamto, candidat à l'élection présidentielle du 07 octobre 2018.

 



Photo: camer.be

Clément Atangana le président de la Cour constitutionnelle du Cameroun

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde