Violences intercommunautaires au Burkina Faso - Roch Kaboré sur les lieux

Présenter les condoléances de la nation aux familles éplorées ; apaiser les cœurs des communautés en conflit et constater de visu l'ampleur des dégâts humains et matériels qui ont été commis à Yirgou, village de la commune de Barsalogho (Ndlr : situé à 120 kilomètres au nord de Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord) dans la province du Sanmatenga, et dans ses alentours suite à l'attaque terroriste meurtrière perpétrée le 1er janvier et des représailles contre la communauté peuhle qui s'en sont suivis :

Photo: fasozine

Le message du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, après la tragédie de Yirgou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Suivez AllAfrica

  • Devenez un fan sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Newsstand
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica
à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.