Vera Songwe de la CEA: L'Afrique doit tripler son taux de croissance actuel

La Secrétaire exécutive de la Commission économique africaine (Cea) estime que « l'Afrique doit tripler son taux de croissance actuel, ce qui signifie que les investissements doivent augmenter de 5 à 10% du PIB pour atteindre les ODD. ».

Vera Songwe- Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Afrique, Zouhair Chorfi- Nouveau président du Bureau, HE Elsadig Bakheit Elfaki Abdalla- Président sortant du bureau

Les travaux de la réunion du comité d'experts de la 52ème session de la conférence des ministres africains des Finances, de la planification et du développement économique (COM2019) de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) se sont ouverts, mercredi à Marrakech.

Mme Vera Songwe, secrétaire exécutive de la CEA, aux travaux de la réunion du comité d'experts de la 52ème session de la conférence des ministres africains des Finances, de la planification et du développement économique (COM2019) de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) qui se sont ouverts, ce mercredi à Marrakech.

Suivez AllAfrica

A La Une: Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.