Des responsables du PNP (opposition) incarcérés au Togo

Leur parti, le Parti national panafricain, avaient appelé samedi à une manifestation dans plusieurs villes à travers le Togo. Une manifestation autorisée dans seulement trois des dix villes concernées.

La prison de Lomé (illustration).