28 Mai 2018

Mali: Election présidentielle - Le candidat de l'opposition Soumaïla Cissé obtient le soutien du Parena

Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, au stade du 26 mars de Bamako devant plus de 80 000 personnes.
communiqué de presse

Bamako, le 28 mai 2018 – Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, a recueilli un nouveau soutien avec le Parti pour la Renaissance Nationale (Parena), réuni en Conseil national extraordinaire le 26 mai à Bamako.

Dans son discours, le président et fondateur de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaïla Cissé, a virement remercié le Parena : « Par votre décision, vous venez de marquer une page de l’histoire de la démocratie malienne. La vie politique est trop souvent rythmée par des batailles d’ego, des rivalités de personnes, des petits calculs tactiques et des coups bas. Vous venez de montrer à l’ensemble des Maliens que la politique c’est autre chose : c’est un idéal et ce sont des convictions. Vous venez de démontrer votre force collective et votre ambition pour le pays. Croyez bien que je mesure toute la portée de votre décision. Cette décision m’oblige. Je ne vous décevrai pas, je ne vous trahirai pas. Soyez-en sûrs, grâce à vous, ensemble nous allons gagner pour restaurer l’espoir. »

Soumaïla Cissé a également annoncé que le président du Parena, Tiébilé Dramé, serait son directeur de campagne. Après l’URD, le Parena - membre de la Coalition pour l’alternance et le changement - est le deuxième parti d'opposition du pays avec une présence sur l’ensemble du territoire. Tiébilé Dramé a été candidat aux élections présidentielles de 2002 et 2007. Depuis le déclenchement de la crise au Mali, il a été notamment le principal négociateur des accords de paix de Ouagadougou en juin 2013.

Devant plus de 80 000 personnes rassemblées au Stade du 26 mars de Bamako, Soumaïla Cissé, a été investi samedi 12 mai candidat à l’élection présidentielle de juillet 2018 par l’URD et la Plateforme d’Alliance « Ensemble, restaurons l’espoir ». Il a lancé un appel « au changement et à l’alternance pour sauver le Mali qui est au bord du chaos » en raison des violences terroristes et intra-communautaires dans le Nord et le Centre du pays et de l’incapacité du pouvoir actuel à rétablir la paix et la sécurité ces cinq dernières années.

Le projet du candidat Soumaïla Cissé « Ensemble, restaurons l’espoir » repose sur cinq piliers : la paix et la sécurité par le rétablissement de l’autorité de l’Etat, l’instauration d’un véritable dialogue entre tous les Maliens, la réforme de l’État pour qu’il soit au service des citoyens, la promotion des femmes et des jeunes et la construction d’une économie performante et solidaire.

« Tous ensemble, nous avons la force de refonder la Nation sur des valeurs solides : un État de droit garanti, une unité territoriale retrouvée, une lutte résolue contre la pauvreté et une exigence de solidarité entre tous les Maliens, explique par ailleurs Soumaïla Cissé. Je serai le Président de la refondation de l’État, de l’unité, de la réconciliation et de la concorde nationales. Je serai le Président de la transparence, de la loyauté, de la dignité et de la rigueur morale. »

Député et chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé a participé au second tour des élections présidentielles de 2002 et 2013. Entre ces deux scrutins, il a été le Président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), après avoir été successivement Secrétaire Général de la Présidence et Ministre des Finances et du Commerce puis en charge du portefeuille de l’Équipement, de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et de l’Urbanisme sous la Présidence d’Alpha Oumar Konaré.

Le premier tour de l’élection présidentielle est fixé au 29 juillet 2018.

Contact presse :

Agence 35°Nord
E-mail: news@35nord.com

Mali

Présidentielle - La Cour constitutionnelle confirme la victoire d'IBK

La victoire d'Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé « IBK » par la population, a été… Plus »

Copyright © 2018 35° Nord. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.