5 Juillet 2018

Afrique: L'entrepreneuriat féminin en Afrique - La réussite hors des sentiers battus

Inge Kerkloh-Devif, Executive Director Global Business Development - Executive Education HEC Paris
billet

Une prise de conscience est à l'œuvre : les femmes produisent près de 65 % des biens du continent africain, détiennent le tiers de l'ensemble des entreprises et occupent dans certains pays jusqu'à 70 % des emplois salariés[1]. L'accompagnement de cette évolution est essentiel. L'enjeu dépasse le strict cadre économique.

La croissance inclusive ne se réalisera qu'avec la pleine intégration des femmes à la prise de décision publique et privée. En outre, l'Afrique a tout à gagner à accélérer cette transformation, l'impact positif sur la performance des organisations et le GPD est aujourd'hui largement connu. Un signal de modernité.

L'accès à une formation de qualité est une garantie incontestable de succès dans un monde hautement compétitif et les politiques nationales de nombreux pays africains vont vers une parité accrue. Le Rwanda est aujourd'hui leader dans ce domaine, avec un parlement national constitué à 60 % de femmes[2], ce qui dans ce pays comme dans d'autres suivant cette voie, renforce la visibilité et l'acceptation du rôle de dirigeant conquis par les femmes.

L'effet d'entraînement se constate également dans le secteur privé, avec l'émergence de femmes dirigeantes d'entreprises, illustrant un véritable changement de dynamique. Cependant, la situation reste encore contrastée et l'accompagnement de cette transformation doit se faire au jour le jour.

HEC Paris s'est engagée dans ce mouvement de modernisation et de modèles d'organisation inclusifs, proposant notamment un large éventail de formations permettant aux femmes de briser le plafond de verre et d'accéder à de hautes fonctions encore trop souvent réservées aux hommes.

A travers ses programmes diplômants et de nombreux dispositifs d'accompagnement, HEC Executive Education crée un véritable écosystème d'initiatives et de conseils pour faire éclore des parcours d'exception, avec le soutien du réseau de l'école dédié aux femmes diplômées, HEC au Féminin. Ces programmes ont pour ambition essentielle d'aider les femmes à oser, à apprendre et à raconter leur histoire, tout en développant leur réseau, grâce à la persuasion, l'ouverture, l'implication envers leurs interlocuteurs.

Evelyne Kuoh, Présidente d'HEC au Féminin l'affirme : «dans un monde professionnel en mutation, notre club stimule les perspectives d'un équilibre à inventer avec ses challenges toujours nouveaux. Nous voulons être parties prenantes de la redéfinition de l'entreprise de demain. A travers notre réseau, les ateliers et événement que nous organisons, nous partageons les grands enjeux présents et à venir d'une carrière au féminin. Nous décernons tous les ans depuis 11 ans notre Prix Trajectoires HEC Au Féminin à deux femmes d'exception, un parcours mature et une jeune pousse. Cette année nous mettons en lumière les "Changemakers", celles qui font bouger les lignes».

L'entrepreneuriat au féminin a en effet ses spécificités : une plus grande attention à la qualité des relations sociales, une ténacité au service de la collaboration et de l'empathie, plus que de la compétition à tout prix. C'est dans cet esprit qu'HEC a décerné deux prix pour l'entrepreneuriat social féminin en Afrique lors du Women's Forum, à l'Ile Maurice en 2016 et au Kenya en 2017. Tegla Loroupe, la lauréate 2017 qui a créé la fondation «Peace Through Sports», voit en la Masterclass HEC une formation qui lui a permis d'entreprendre de manière plus innovante et espère que son prix «inspirera encore plus de femmes africaines à devenir entrepreneuses sociales».

C'est dans leur volonté à aller à contre-courant des idées reçues, à avancer hors des sentiers battus et à développer leur capacité de dirigeante, sur un continent en pleine évolution, qu'HEC Executive Education souhaite accompagner et soutenir les femmes.

A travers ses formations, pour exemple son Executive Master of Science Géopolitique en partenariat avec l'Université Mohammed VI et grâce à l'engagement de l'OCP, mais aussi à travers l'accompagnement d'initiatives remarquables, comme le Rallye des Gazelles, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi du Maroc, HEC les aide à créer leur propre voie.

En Afrique, l'impact de cette approche est réel : plusieurs diplômées d'HEC figurent parmi le «top 50» de Jeune Afrique des dirigeantes africaines les plus influentes d'Afrique francophone.

Les femmes sont une chance pour le continent : elles portent avec elles de nouveaux modes de gouvernance qui, à terme, pourraient bien révolutionner la manière dont l'Afrique s'inscrit dans le monde.


[1] Indice de l'égalité du genre en Afrique 2015, Banque Africaine de Développement

[2] Ibid

 

Afrique

Les États-Unis, « partenaire idéal » de l'Afrique pour favoriser les institutions démocratiques et la croissance économique

Après avoir eu l'honneur de servir mon pays pendant plus de 30 ans en tant que diplomate – dont 22… Plus »

Copyright © 2018 35° Nord. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.