5G & Huawei - Le Royaume-Uni a fait son choix

6 Février 2020
Content from our Premium Partner
35Nord (Paris)

Le gouvernement britannique l’a annoncé le 28 janvier, Huawei participera à hauteur de 35% au déploiement de la 5G sur son territoire. Après l’Inde, le Brésil, la Russie et l’Afrique du Sud, c’est au tour du Royaume-Uni de confier le déploiement de sa 5G au géant chinois. La Commission européenne s’est également prononcée sur le cas de Huawei et n’exclut pas l’utilisation des infrastructures du Groupe pour la mise en place de la cinquième génération de technologie réseau mobile dans les pays membres. 

Cette décision très attendue est inédite en Europe. En choisissant Huawei, le Royaume-Uni refuse de céder à la pression internationale notamment américaine et ouvre la voie européenne à l’équipementier. Le Royaume-Uni vient ainsi rejoindre le Brésil, la Russie, l’Inde ou encore l’Afrique du Sud parmi les pays ayant choisi la technologie de Huawei pour le déploiement de leur 5G.

Philippe Wang, Vice-Président Exécutif de Huawei Afrique du Nord, a salué le courage britannique et estime cette initiative de « juste et rationnelle ». Pour lui cette décision est « objective » et vient mettre fin « à la polémique » à laquelle le Groupe fait face.

L’annonce britannique a été suivie par celle de la Commission européenne qui, elle aussi, laisse la porte ouverte à Huawei confirmant ainsi sa volonté de diversifier les fournisseurs. Huawei est devenu un acteur clé en matière de 5G, il dispose de l’infrastructure nécessaire à sa mise en œuvre et le Royaume-Uni et l’Union européenne l’ont bien compris.

L’arrivée de la 5G marquera un véritable tournant technologique : dix fois plus rapide et plus performante que la 4G, elle saura répondre aux nouveaux défis technologiques. Huawei a prouvé la maitrise de cette technologie et souhaite aider au développement de la 5G à travers le monde.

En Afrique, cette technologie peut contribuer au développement économique et la transformation numérique. La 5G apportera des réponses aux réalités africaines comme la couverture réseau dans les zones rurales ou encore aux problèmes de latence.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.