Madagascar et la Banque africaine de développement évaluent leur partenariat afin d'établir le nouveau Document de stratégie-pays pour 2022-2026

12 Avril 2021
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le gouvernement de Madagascar et la Banque africaine de développement ont organisé, du 17 au 26 mars dernier en visioconférence, des consultations dans le cadre de la préparation de la note de diagnostic-pays, du rapport d'achèvement du Document de stratégie-pays 2017-2021 et du nouveau DSP pour la période 2022-2026.

Les membres de la mission conduite par le directeur du bureau-pays de la Banque africaine de développement à Madagascar, Adam Amoumoun, ont échangé avec des représentants de la présidence de la République malgache, de la Primature, du ministère de l'Économie et des Finances, des ministères sectoriels, des institutions étatiques clés, des acteurs de la société civile et du secteur privé ainsi que des partenaires au développement dans le pays. Adam Amoumoun a réitéré, à cette occasion, l'engagement de la Banque à accompagner les autorités malgaches pour la mise en œuvre du Plan Émergence de Madagascar.

Selon les différents participants à la visioconférence, le nouveau Document de stratégie-pays (DSP) pour la période 2022-2026 doit s'inscrire dans la mise en œuvre du Plan Émergence, tout en mettant l'accent sur une relance rapide de la Grande l'île afin de la positionner sur une trajectoire de croissance économique forte et partagée.

Le ministre de l'Économie et des Finances, Richard Randriamandranto, gouverneur de la Banque africaine de développement pour Madagascar, a salué les efforts importants de la Banque qui ont permis de financer des projets structurants dans l'île en matière d'infrastructures de transport, d'énergie et d'agriculture. Il a appelé la Banque à continuer de capitaliser ses avantages comparatifs dans le cadre du DSP 2022-2026. Les partenaires au développement ont également souligné la qualité de la collaboration, qui a permis l'utilisation au mieux des ressources concessionnelles de la Banque pour mobiliser des cofinancements et soutenir la mise en œuvre de projets d'investissements structurants.

La stratégie actuelle de la Banque africaine de développement pour Madagascar arrive à terme à la fin de l'année 2021. Elle visait notamment à soutenir les efforts du pays pour éliminer les contraintes structurelles à travers deux piliers : le développement des infrastructures d'énergie et de transport pour soutenir la croissance inclusive, et le soutien à la transformation de l'agriculture et au développement de l'industrie.

Malgré un contexte très difficile marqué par la pandémie de Covid-19, la mise en œuvre de la stratégie de la Banque a permis de réaliser des progrès significatifs dans plusieurs domaines, en particulier les transports, l'énergie et l'agriculture.

Contact:

Alexis Adélé, Département de la Communication et des relations extérieures/ a.adele@afdb.org

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.