Assemblée générale de l'ONU 2021 - Le Secrétaire général de l'ONU salue le leadership mondial de la Banque africaine de développement en matière d'adaptation au climat

Assemblée générale de l’ONU 2021 : Le Secrétaire général de l'ONU salue le leadership mondial de la Banque africaine de développement en matière d'adaptation au climat
23 Septembre 2021
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)
communiqué de presse

Six semaines avant le sommet mondial sur le climat de 2021 (COP26), le président de la Banque africaine de développement, Dr. Akinwumi A. Adesina, s'est exprimé jeudi sur le besoin urgent de financer l'adaptation au climat. Il a appelé le monde développé à tenir sa promesse de consacrer 100 milliards de dollars au changement climatique.

Le chef de la Banque africaine de développement s'exprimait au lendemain du discours du Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, devant l'Assemblée générale de l'ONU, discours dans lequel le chef de l'ONU a parlé d'une planète "somnambule vers la catastrophe".

M. Guterres a tiré la sonnette d'alarme pour un monde secoué par le changement climatique, les conflits et la pandémie mondiale de Covid-19. Il a appelé à des "coalitions de solidarité" pour faire face aux inégalités, à l'instabilité, au changement climatique et à ce qu'il a qualifié d'urgence planétaire de notre temps.

"La Banque africaine de développement a placé la barre en 2019 en allouant la moitié de son financement climatique à l'adaptation", a déclaré António Guterres. "Mon message à chaque État membre est le suivant : N'attendez pas que les autres fassent le premier pas. Faites votre part."

Dr. Adesina a salué le message du chef de l'ONU et la reconnaissance des actions de la Banque africaine de développement. Il a déclaré qu'il était essentiel d'agir et non de faire des promesses dans les domaines clés de l'atténuation, du financement et de l'adaptation.

"L'action visant à éviter les pires conséquences de la catastrophe climatique doit commencer par la concrétisation de l'engagement des pays développés à fournir un financement climatique "nouveau, additionnel" et prévisible à partir d'un plancher de 100 milliards de dollars par an", a déclaré Dr. Adesina.

En 2019, la Banque africaine de développement a investi 10,3 milliards de dollars dans des projets de développement sur le continent. Quelque 3,6 milliards de dollars de ce montant ont été consacrés au financement du climat. Cette somme a été multipliée par quatre par rapport à 2016. En 2020, la Banque a investi 63 % de ses financements climatiques dans l'adaptation. Ceci en reconnaissance des menaces que le changement climatique fait peser sur le continent africain.

Participation de la Banque africaine de développement à la 75e Assemblée générale des Nations unies (UNGA2021)

Contact:

Amba Mpoke-Bigg, Communication and External Relations Department, African Development Bank, email: a.mpoke-bigg@afdb.org

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.