Biogaran réaffirme son engagement en faveur d'une prise en charge optimale des patients du Sénégal en organisant deux conférences dédiées aux professionnels de santé

26 Juin 2023
Content from our Premium Partner
35Nord (Paris)

Le laboratoire pharmaceutique Biogaran, leader des médicaments génériques en France, a récemment organisé deux conférences à Dakar, les 31 mai et 21 juin derniers, afin d’échanger sur l’état de l’art en matière de neurologie et de cardiologie tout en sensibilisant les professionnels de santé à l'importance d’avoir recours à des médicaments génériques de qualité pour favoriser une prise en charge optimale des patients du Sénégal.

Ces conférences, qui ont réuni plus de 140 professionnels de santé – dont le Dr. Mouhamadoul Mounir Dia, cardiologue, enseignant et formateur en pathologie cardio-vasculaire et Secrétaire Général de la Société Sénégalaise de Cardiologie SOSECAR et le Pr. Moustapha Ndiaye, Professeur titulaire des Universités, département de neurologie – ont permis aux participants d’échanger leurs expériences et de s’informer sur les dernières recommandations internationales et sur l’état de l’art en matière de neurologie et de cardiologie, dans le but d’optimiser la prise en charge des patients du Sénégal. Ces évènements interviennent après plusieurs opérations de dépistages et de sensibilisation menées par Biogaran en Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo et au Bénin et permettent au laboratoire de réaffirmer son engagement en faveur d’une prise en charge optimale des patients et de l’accès à des soins de qualité pour tous.

Ces conférences s’inscrivent dans un contexte particulier puisque le Sénégal fait face à des défis sanitaires de taille en matière de cardiologie. Selon une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), reprise par le Ministère de la Santé sénégalais dans un rapport sur les Maladies Non Transmissibles datant de 2021, près de 29,8% de la population sénégalaise souffre d’hypertension et 93% des patients hypertendus ne sont pas pris en charge médicalement. Notons également que seulement 25% des personnes souffrant d’hypertension sont au courant qu’elles sont atteintes de cette pathologie [1] .

En matière de neurologie, d’autres défis émergent. Selon le Dr. Boly Diop, président de l’Ordre national des Médecins du Sénégal, seulement 30 neurochirurgiens exerçaient au Sénégal en 2022 [2] . Parmi eux, 24 officiaient à Dakar. Résultat : 8 régions du Sénégal sur 14 étaient dépourvues de neurochirurgiens, laissant émerger la question de l’accès aux soins pour tous, notamment dans les régions rurales du pays.

Dr Mouhamadoul Mounir Dia, cardiologue, enseignant et formateur en pathologie cardio-vasculaire et Secrétaire Général de la Société Sénégalaise de Cardiologie SOSECAR a indiqué : « Les conférences organisées par le laboratoire Biogaran à Dakar ont été l'occasion pour les professionnels de santé de partager leurs expériences et de se tenir informés des dernières recommandations internationales en neurologie et cardiologie, dans le but d'améliorer la prise en charge des patients sénégalais. Ces événements ont démontré que le Sénégal est confronté à des défis sanitaires importants et qu'il est essentiel de s'engager en faveur d'une prise en charge optimale des patients et de l'accès à des soins de qualité pour tous. Par son action dans le pays, Biogaran peut participer à la mise en œuvre de solutions médicales abordables et sûres. »

M. Henri Coly, Superviseur des ventes pour le compte de Biogaran au Sénégal, a déclaré  : « Près d’une personne sur trois souffre d’hypertension au Sénégal et la plupart du temps, elle n’en a pas connaissance. Lorsqu’elle est diagnostiquée, elle n’a parfois pas accès aux soins dont elle a besoin et son hypertension n’est donc pas prise en charge médicalement, ce qui peut avoir de graves conséquences. En matière de neurologie, l’accès aux soins peut aussi être compromis, notamment dans les régions rurales de notre pays. Ces conférences permettent aux professionnels de santé d’échanger, de s’informer et de se former, pour prendre en charge les patients de manière optimale. Elles permettent aussi d’informer les participants de l’existence de médicaments génériques de qualité, proposés à des prix abordables, qui permettent aux patients de ne pas avoir à choisir entre accessibilité et qualité. »

Pour rappel, Biogaran dispose d’une large gamme de médicaments génériques permettant de traiter les maladies cardio-métaboliques telles que le diabète et l’hypertension mais aussi les maladies neurologiques et certaines des pathologies les plus communes dans le pays comme les infections par exemple. Les médicaments Biogaran disponibles au Sénégal sont produits dans le strict respect des standards européens et fabriqués à 91% en Europe et à 51% en France.

Par ailleurs, le laboratoire est engagé dans la formation des professionnels de santé locaux, notamment au moyen de l’Académie Biogaran, un programme de formation continue gratuit prenant la forme de webinaires organisés tous les 2 mois sur des thématiques de santé variées. Ces formations permettent d’informer les professionnels de santé sur l’état de l’art en matière médicale et ainsi de faire bénéficier aux patients d’une prise en charge optimale.

À propos de Biogaran

Fondé en 1996, Biogaran est un laboratoire pharmaceutique leader sur le marché des médicaments génériques en France, filiale du groupe Servier et dont le siège se trouve à Colombes (France). Biogaran met au service des patients et professionnels de santé un savoir-faire acquis à travers 25 ans d’activité. Les médicaments Biogaran sont produits à 91% en Europe et à 51% en France dans le strict respect des standards européens de fabrication.

Plus d’informations : www.africa.biogaran.com

POI 0861-05/23


[1] Ministère de la Santé et de l’Action Sociale : Enquête de base sur les Maladies Non Transmissibles

[2] Africa Check : Répartition des neurochirurgiens dans les régions du Sénégal en 2022

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.