Le crime organisé menace la paix et la sécurité en Afrique de l'Ouest

Le directeur général du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (GIABA), le togolais, Kimelabalou Aba a affirmé que le crime organisé constitue une menace à la paix et à la sécurité régionale, entrainant ainsi des pertes en vies humaines et privant les paisibles citoyens de leur quiétude et de leur prospérité, et est de nature à compromettre, entre autres, la bonne gouvernance, les technologies de communication, la sécurité aux frontières, l'intégrité et la stabilité de nos systèmes financiers.

Photo: Onutogo

Évocation du crime transnational. Selon l'ONUDC, le chiffre d'affaires de la criminalité transfrontalière représente six fois le montant de l'aide publique au développement. - Unies.