Marée noire à Maurice - Baisse de la traînée d'huile, mais toujours là

Le 25 juillet dernier, un navire appartenant à des Japonais, en route pour le Brésil et transportant près de 4 000 tonnes de carburant, a heurté le récif de la côte sud-est de Maurice, provoquant une fuite de carburant du navire fissuré. La fuite de pétrole aurait causé des dommages sans précédent aux lagons, aux habitats marins et aux plages de l'île. L'île Maurice - populaire pour son écologie marine, ses eaux vierges et ses plages blanches dans l'océan Indien - est largement dépendante du tourisme.

Pointe d'Esny. (Archive)

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.