Le consortium SMB-Winning se félicite que le port de Boké soit reconnu comme un hub portuaire majeur à l'international

28 Septembre 2018
Content from our Premium Partner
35Nord (Paris)
communiqué de presse

Conakry, République de Guinée, le 28 septembre 2018 – Suite à l’annonce par la Primature guinéenne, le consortium SMB-Winning se félicite de l’enregistrement du port fluvial de Boké au Système mondial intégré de renseignements maritimes (Global Integrated Shipping Information System - GISIS) de l’Organisation maritime internationale (OMI). Le port est enregistré sous le nom de Port de Boké avec le numéro d’identification UN/LOCODE (United Nation/Location CODE) « GNBRP ». Les deux quais et leurs installations, y compris les canaux fluviaux et les mouillages de transbordement, se sont vus attribuer les numéros IMO « Katougouma Dock GNBRP 0001 » et « Dapilon Dock GNBRP 0002 ».

Le consortium SMB-Winning, qui exporte chaque année plusieurs dizaines de millions de tonnes de bauxite vers la Chine, a placé le port de Boké au cœur de sa stratégie de développement et travaille à son positionnement comme hub portuaire en Afrique de l’Ouest. Aujourd’hui, le port de Boké, constitué des ports de Katougouma et Dapilon, prend une autre dimension, résultant des investissements réalisés par le consortium SMB-Winning ces dernières années, et permet à la région de Boké de développer le fleuve Rio-Nunez comme voie commerciale.

Les investissements dans les infrastructures portuaires entraînent par ailleurs des investissements dans l’ensemble des infrastructures de transport (routes, chemins de fer, quais minéraliers, etc.) afin de faciliter les échanges de marchandises et la circulation des personnes. En décembre 2017, le consortium SMB-Winning confirmait ainsi le projet de construction d’une ligne de chemin de fer de 135 kilomètres afin de désenclaver le corridor de Boffa.

La transformation du port de Boké en hub portuaire s’inscrit dans un contexte plus large d’échanges commerciaux accrus entre la Chine et le continent africain, notamment en Afrique de l’Ouest et tout particulièrement avec la Guinée. Le consortium SMB-Winning a créé la première route logistique maritime bilatérale entre la Chine, Singapour et l’Afrique de l’Ouest, qui favorise les échanges économiques et politiques entre les trois zones.

« Le consortium SMB-Winning est engagé dans le développement de la région de Boké bien au-delà des activités du secteur minier, explique M. Fadi Wazni, président du conseil d’administration de la SMB. Investir dans les ports de Katougouma et Dapilon, c’est placer Boké durablement comme un hub portuaire sur la carte des flux de marchandises internationaux. »

À propos du consortium SMB-Winning

Fondé en 2014, le consortium SMB-Winning regroupe trois partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; UMS, une société de transport et de logistique présente en Guinée depuis plus de 20 ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium, forte de 160 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de dollars US. L’État de Guinée, partenaire et membre du consortium, est actionnaire à hauteur de 10%. Depuis sa création, SMB-Winning a investi plus de 1 milliard de dollars US dans ses activités extractives dans la région de Boké. Le consortium, qui emploie directement plus de 7 500 personnes, a également construit et gère deux terminaux fluviaux.
Pour plus d’informations, visitez smb-guinee.com

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.