Afrijet fait bouger les lignes en révélant son nouveau produit cabine

19 Mai 2022
Content from our Premium Partner
35Nord (Paris)

Ce mercredi, Afrijet, compagnie aérienne gabonaise, a annoncé la réception technique de son premier nouvel ATR 72-600. Cette acquisition s’inscrit notamment dans le cadre du renouvellement de la flotte de la compagnie sur les 18 prochains mois, le transporteur entendant intensifier les fréquences sur son réseau national et régional.

La nouvelle flotte d’Afrijet se modernise et s’adapte ainsi à la demande des clients, proposant par exemple des prestations chaudes via le recours au smart galley, un accès gratuit au Wifi à bord permettant d’avoir une gamme variée de contenus numériques, ou encore une meilleure isolation acoustique. De plus, afin de garantir le bien-être des passagers, Afrijet propose des sièges d’un confort supérieur et inclinables en classe Affaires, et un espacement accru entre rangées. À ceci s’ajoute la volonté de la compagnie d’améliorer la fluidité du parcours voyageur, proposant ainsi une franchise bagage de 10 kilos par passager en cabine. Enfin, le nouvel ATR propose également un système d’air répondant aux exigences les plus élevées en matière sanitaire.

L’acquisition de ce nouvel ATR 72-600, en remplacement des anciens ATR 72-500, traduit les ambitions d’Afrijet : celles de proposer un produit moderne et plus compétitif répondant à la volonté des clients d’une part, tout en participant à la promotion d’une aviation durable d’autre part. Émettant 40% de CO2 de moins qu’un jet régional, l’ATR conjugue performance et polyvalence opérationnelle. Ses nombreuses qualités en font un acteur clé de la connectivité aérienne régionale, dont les bénéfices sur les activités économiques nationales sont avérés.

Dans un camaïeu de bordeaux, de rouge et de blanc où la carte de l’Afrique apparaît fièrement sur l’empennage de l’aéronef, l’ambition panafricaine d’Afrijet s’illustre dans une nouvelle livrée, présentée à cette occasion.

Pour Marc Gaffajoli, Administrateur général d’Afrijet, « La réception de ce nouvel ATR, le premier d’une nouvelle flotte neuve, s’inscrit dans notre mission de participer au développement et à la transformation du secteur aérien africain. La raison d’être de notre compagnie est de relier les économies entre elles et ainsi de participer à leur croissance et à une meilleure intégration de la zone CEMAC. »

À propos d’Afrijet :

Entreprise gabonaise née en 2005 à Libreville, Afrijet est devenue en 2019 la première compagnie aérienne de la zone CEMAC. Acteur historique du charter, la compagnie a développé́ un réseau de transport aérien régulier régional depuis Octobre 2016.Certifiée IOSA depuis Février 2020, Afrijet emploie 250 salariés au Gabon, au Congo, au Cameroun, au Tchad, en Guinée Équatoriale, à Sao-Tomé et au Bénin et opère une flotte de 6 turbopropulseurs du constructeur européen ATR. Afrijet attache un prix important aux valeurs de sécurité́, de fiabilité́ et de ponctualité́, qui en ont fait sa marque de fabrique dans le monde du transport aérien africain.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.