Le référendum aux Comores entaché par un acte de violence

Le référendum aux Comores a été entaché par l'attaque de deux bureaux de vote d'un même quartier du nord de la capitale quasiment dès l'ouverture ce lundi matin.Un gendarme a été gravement blessé par un groupe d'individus armés de barres de fer et de machettes. A la mi-journée, le taux de participation est estimé à 43% par les autorités.



Moroni, la capitale de la Grande-Comore, d'où le prochain Président devrait être originaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde