Face au Covid-19, ennemi implacable, le chef de l’ONU appelle à un cessez-le-feu mondial

Publisher:
UN News Service
Publication Date:
23 Mars 2020
Tags:
International Organizations and Africa, Peacekeeping and Conflict Resolution

Le 23 mars 2020, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a lancé un appel à un cessez-le-feu immédiat partout sur la planète, afin de se concentrer ensemble sur le vrai combat - vaincre la COVID-19. Il a réitéré cet appel en ouverture de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre.

Faire taire les armes peut non seulement soutenir la lutte contre la COVID-19, mais aussi créer des opportunités pour faire parvenir une aide vitale et pour ouvrir la voie de la diplomatie. Le cessez-le-feu peut apporter de l'espoir aux personnes qui souffrent dans les zones de conflit et qui sont particulièrement vulnérables à la pandémie. Depuis le mois de mars, 180 pays, ainsi que le Conseil de sécurité, des organisations régionales, des organisations de la société civile, des défenseurs de la paix et des millions de citoyens du monde ont approuvé l'appel au cessez-le-feu lancé par le Secrétaire général.

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.